Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Coupe de la CAF : héroïque, le HAC s’offre une qualification historique en phase de groupes

0

Le Horoya AC entre dans la phase de poule de la coupe de la CAF. Le club guinéen, vainqueur (2-0) au match aller, a réussi à se qualifier ce samedi malgré une défaite (3-2) à Tanger.

Comme il fallait s’y attendre, l’IRT enflamme le début de match avec un gros pressing et étouffe le Horoya. Mais la solidité défensive du club guinéen lui permet de bien résister avec un bloc bien compact.

La demi-heure de jeu passée, l’arbitre de la rencontre entre en scène. Il offre deux pénaltys généreux à Tanger en l’espace de trois minutes. Dans un duel avec un attaquant marocain, Aminata Condé touche involontairement le ballon en retombant : pénalty pour l’IRT et Hervé se charge de le transformer (32’). Le HAC n’aura pas le temps de digérer cette décision sévère que monsieur Nour  Eldin sifflait un nouveau pénalty en faveur de Tanger. Cette fois, c’est Belmalem qui prend Berthé à contrepied (35’). Tanger refait son retard et rejoint les vestiaires avec l’avantage au score (2-0).

Loin d’être assommés par ces deux buts, les joueurs du Horoya reviennent de la pause avec un autre visage. Brefo Mensah entre en jeu et se signale tout de suite par un coup franc bien tiré mais qui est dévié en corner. C’est sur ce corner tiré par le Ghanéen que le Horoya réduit le score. Bassirou Ouédraogo arrive lancé pour placer une tête victorieuse (48’). Dans la minute qui suit, les rouge et blanc inscrivent un second but. Ibrahima Sory Sankhon est à la conclusion d’un contre assassin pour remettre les pendules à l’heure (49’) et marquer un retour en force du représentant guinéen.

Dans une situation où Tanger doit inscrire trois buts supplémentaires pour se qualifier, le HAC reprend l’ascendant psychologique. Yacouba Mando décalé du côté droit de la surface, croise son tir, mais la main d’Amsif est ferme et bloque le cuir (59’). A la 70e minute, Mando profite d’une incompréhension dans la défense marocaine pour crucifier Amsif, mais monsieur Eldin invalide le but. Quatre minutes plus tard, Germain Berthé se détend pour boxer en corner une tête marocaine (74’). Dans la foulée de cette action, Mensah dégage mal un ballon qui revient dans son propre camp. Hamassi  voit sa tête passer légèrement au dessus de la barre (75’). Rihadi marque dans les dernières minutes du temps réglementaire. Akubu Ismael de la tête, trompe Germain Berthé (89’). Les Matamkas termineront la rencontre à dix après l’expulsion d’Ibrahima Aminata Condé (92’). Le score ne bougera pas pour autant et le match prend fin sur une victoire (3-2) insuffisante de l’IRT.

Le club de Matam s’ouvre, grâce à cette victoire (4-3) sur l’ensemble des deux matchs, les portes de la phase de groupes. Une première depuis le début du 21e siècle. Depuis 2005, aucun club guinéen n’avait réussi à se hisser à ce niveau de la compétition. L’objectif du président Antonio Souaré d’intégrer les poules dans une compétition africaine à l’horizon 2017 est atteint.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.