Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Mandela-Ouédraogo-Mando : le trio gagnant du Horoya AC

0

Samedi soir, le Horoya AC se déplace pour affronter l’IR Tanger du Maroc en barrage retour de la coupe de la CAF. Mais aujourd’hui plus que jamais, le club de Matam s’appuie sur son trio d’attaque magique qui marche sur l’eau en ce moment.

Vainqueur (2-0) dimanche au stade du 28 septembre de Conakry, le Horoya AC a idéalement préparé son barrage retour de la coupe CAF prévu ce week-end contre Tanger. Dans un match avec une première mi-temps bien maîtrisée, le champion de Guinée a envoyé un signal de sa détermination à atteindre son objectif d’intégrer les poules d’une compétition africaine. Et cette saison, bien plus que les précédentes, les Matamkas s’appuient surtout sur leur trio d’attaque infernal composé de Mando Yacouba, Bassirou Ouédraogo et Ocansey Mandela.

Si collectivement les rouge et blancs de Matam apparaissent parfois fébriles, devant, les chiffres de la MBM explosent les compteurs en Guinée. Associés depuis le depuis de l’exercice en cours, les trois burkinabés ont déjà mis le championnat guinéen à leur pied.  Principale artisane d’une bonne première partie de saison, la MBM devrait poursuivre sur sa lancée dans les prochaines semaines.

D’un point de vue statistique, le trio se détache largement et écrase la concurrence. Avec un total de 24 butsinscrits à trois en 15 matches disputés par chacun toutes compétitions confondues, Mando, Bassirou et Mandela ont de quoi faire peur. Si Bassirou et Mando sont les deux principales gâchettes cette saison avec respectivement 10 et 8 réalisations, Mandela se distingue pour sa part par sa capacité à se mettre au service des autres et dispose de plus de variétés dans le jeu. Déjà auteur d’une dizaine de passes décisives, le Ghanéen d’origine a inscrit 6 buts cette saison et reste une arme redoutable  pour Victor Zvunka.

Le rendement des Burkinabé installe clairement une certaine dépendance chez les rouge et blanc. A trois, ils ont inscrit 24 des 37 buts marqués par le Horoya cette saison. Il ne leur reste plus qu’à porter le HAC vers une qualification historique en phase de poules de la coupe de la CAF. Tanger est déjà prévenu !

Share.

About Author

Sékou Koutoubou KABA

Journaliste Sportif, Rédacteur en Chef à FOOT224