Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Révision des textes de la FGF : la FIFA interpelle le comité de normalisation

0

A quelques jours de la tenue de l’assemblée générale extraordinaire de la FGF prévue le 28 décembre, la FIFA a saisi le comité de normalisation de la Fédération Guinéenne de Football. Dans son courrier, l’instance demande l’inscription à l’ordre du jour des contre-propositions d’un certains nombre de clubs de division nationale.

Depuis plusieurs semaines, le CNOR s’active dans la vulgarisation et l’explication des nouveaux statuts qui seront soumis à l’approbation des membres de la FGF lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire. Une tournée avait d’ailleurs été effectuée à cet effet à l’intérieur du pays.

Dans un entretien accordé à notre rédaction, Mohamed Lamine Nabé s’était montré confiant quant à l’acceptation du document par les équipes de l’intérieur du pays. Seulement, 15 clubs ont saisi la FIFA dernièrement pour déplorer l’absence de leurs contre-propositions à l’ordre du jour de la prochaine AG.

L’instance dirigeante du football mondial a donc donné suite à la demande de ces différents clubs en exigeant au CNOR d’inscrire à l’ordre du jour ces différents points qui font référence aux articles 10 et 22. Ces points concernent en effet les membres de la FGF et le nombre des délégués disposant du droit de vote lors d’une assemblée.

En Effet, le comité de normalisation propose qu’il soit créé la ligue amateur au sein de laquelle seront les réunis les clubs de division nationale. Mais certains clubs ne l’entendent pas de cette oreille et souhaitent toujours garder leur influence avec 69 délégués pouvant voter lors des assemblées générales.

Le CNOR souhaite également que la FGF soit composée de la manière suivante : les clubs de la ligue 1 et 2, la ligue de football amateur, les ligues régionales, l’association de football féminin, l’association du Futsal, l’association du Beach Soccer, l’association  des entraîneurs, l’association  des arbitres, l’association  des anciens joueurs internationaux, et l’association des médecins sportifs. Là également, les clubs protestataires ne sont pas d’accord. Ils s’opposent à l’intégration des groupements d’intérêts comme membre de la Féguifoot.

Une main cachée de Salifou Camara ?

Du côté du comité de normalisation, on voit une « manipulation » de la part de l’ancien président Salifou Camara depuis le début de la révision des textes, comme l’avait déjà mentionné Mohamed Lamine Nabé il y a quelques semaines.

Super V aurait profité de l’organisation du mondial des clubs en Asie pour saisir la FIFA de la revendication de 15 clubs de division nationale. Son influence au sein de la sphère footballistique mondiale lui aurait donc permis de réussir son coup en faisant ajouter ses nouveaux points à l’ordre du jour.

La saga est cependant loin d’être finie. Car selon nos informations, quelques uns de ces 15 clubs se seraient déjà rétractés. Tout porte à croire que les jours qui précèdent la tenue de l’AG du 28 décembre seront très animés.

Voici l’intégralité de la lettre de la FIFA à la FGF

lettre-fifa-fgf

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.