Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Elim. CM 2018 : la RDC s’impose à Conakry dans la douleur

0

La Guinée concède son deuxième revers dans ces éliminatoires de la coupe du monde 2018. Le syli s’est incliné ce dimanche à Conakry face aux Léopards de la RDC dans un match qu’il a pourtant dominé de bout en bout. Le film de la rencontre.

La Guinée réussit une entame de jeu parfaite en contrôlant le jeu et en obligeant la RDC à défendre très bas. La doublette Sadio-Naby Kéita oriente le jeu et alimente les deux joueurs de côté que sont Mohamed Mara et Seydouba Soumah. Deux ailiers très actifs sur leurs couloirs. C’est d’ailleurs sur une action côté droit, que la Guinée parvient à bouger la défense adverse. Alsény Bangoura percute et tire, mais son ballon heurte au passage une main dans la surface. L’arbitre indique directement le point de pénalty. Seydouba Soumah trompe Matampi et ouvre logiquement le score (23’).

Les léopards complètement méconnaissables, sont à la rue, victimes d’une domination outrageuse des Guinéens. A l’approche de la demi-heure de jeu, Mohamed Mara lance Naby Kéita. Le joueur de Leipzig s’emmène le ballon dans la surface avant de déclencher un tir malheureusement renvoyé par le montant d’un Matampi battu (29’). Il faudra attendre la 37e minute pour voir le Congo enregistré son premier tir cadré. Une frappe de Bolasie facilement capté par Naby Yattara. La pause intervient sur un score (1-0) à l’avantage du syli.

En seconde période, l’euphorie retombe et la RDC revient revigorée. En deux éclairs, l’équipe d’Ibengue refait son retard avant de prendre l’avantage. D’abord sur une perte de balle fatale de Sylla Idrissa qui profite à Kebano. L’ancien joueur de Charleroi égalise sans se faire prier (54’). Ensuite, c’est Bolasie qui permet à son équipe de renverser la vapeur. Sur un contre, l’attaquant d’Everton envoie une frappe puissante qui finit en pleine lucarne (56’). En deux minutes, le syli craque et se fait punir. Scénario cruel pour la Guinée.

Lappé procède ensuite à des changements avec les entrées en jeu de José Kanté, Baissama Sankoh et Lass Bangoura. Le joueur du Rayo Vallecano apporte un surplus avec sa pointe de vitesse. Sur le côté droit, il accélère son vis-à-vis puis le fixe avant de trouver Naby Kéita qui prolonge sur José Kanté. L’attaquant de Wisla Plock voit son tir dévissé après un premier crochet réussi (82’). Quelques minutes plus tard, la Guinée passe tout près de l’égalisation. Une grosse perte de balle congolaise profite à Issiaga Sylla qui voit les buts grandement ouverts. Mais sa frappe est contrée in extremis par Zakuani (85’). Naby Kéita voit également son coup-franc passer tout près des cages de Matampi (88’).

La Guinée ne parviendra jamais à revenir à hauteur de la RDC dans ce match finalement perdu (1-2) devant un public du stade du 28 septembre qui s’était fortement mobilisé. Après deux matchs, le syli qui occupe le troisième rang dans son groupe, compte zéro point et voit les deux favoris filer en tête du classement. La RDC occupe la première place avec 6 points, de même que la Tunisie qui a une différence de but plus faible. La Libye avec la plus faible différence de but de la poule A, pointe à la dernière place. La tendance se dégage.

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.