Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Conté : « Ça m’a fait mal de ne pas être là contre la Tunisie »

0

Dimanche, Ibrahima Conté a fait sa première apparition de la saison avec Ostende. Le Guinéen, crédité d’un très bon match, a offert la victoire en fin de partie à son équipe qui était en déplacement sur le terrain de Malines. A la fin de la rencontre, il s’est confié en exclusivité à notre rédaction. L’occasion pour lui de revenir sur son absence de la sélection depuis deux matchs. Entretien.

Qu’est-ce que ça fait de rejouer après une si longue période de disette ?

Ça fait plaisir. Je suis content de jouer aujourd’hui, de commencer le match et de sortir à la 91e minute. Ça faisait longtemps, je me suis bien préparé. Je me suis dis qu’il fallait que je saisisse ma chance. Avec l’équipe qu’on a, tu dois donner chaque weekend sinon tu risques de perdre ta place. Aujourd’hui, j’ai tout donné et à la fin, j’ai eu une récompense.

Tu démarres en te procurant la première occasion du match. C’était important pour ta mise en confiance ?

J’ai eu le ballon et je n’ai pas réfléchi. Tu es à cinq mètres du but, il faut essayer de conclure. Si ça rentre, Ok, et si ça ne rentre pas, on a encore 90 minutes à jouer et c’est ce que je fais.

En fin de rencontre, tu inscris le but de la victoire. Raconte-nous.

On joue avec un système à trois derrière. Moi je suis sur le côté et j’ai beaucoup d’espace. A la base, je suis quelqu’un qui court beaucoup. Musona m’a demandé de couper à l’intérieur et j’aurai des un contre un. Et c’est ce que j’ai fais. Il me l’a mise dans la course et je fais une pichenette. J’ai eu la chance, c’est rentré dans les buts.

Physiquement, ça du être éprouvant pour toi. On a eu l’impression que tu trainais un peu les pieds vers la fin.

Pas du tout. Le coach m’a donné beaucoup de temps. Je suis venu, j’ai fait au moins cinq matchs sans jouer. Je savais que je devais me préparer pour être prêt le jour où j’aurai ma chance. Gérer mon corps pour être physiquement prêt. Je pense que je pouvais même pousser à la fin encore. J’ai été remplacé, c’est le choix du coach mais je pouvais encore pousser et donner tout pour l’équipe.

90 minutes aujourd’hui. C’est une marque de confiance de la part de l’entraîneur que tu ressens au quotidien ?

Déjà à l’entraînement, je vois sa confiance en moi. Quand tu perds le ballon, il ne te crie pas dessus, il cherche à replacer un autre joueur. Ça déjà, ça me donne beaucoup de confiance.

Tu as été absent de la sélection lors des deux derniers matchs. Tu penses à présent à un retour ?

Honnêtement, je me concentre pour le moment sur Ostende. Je n’ai jamais dis que je n’irai pas en sélection. Si le coach choisit de faire son équipe, il n’y a pas de soucis. Je pense pour l’heure m’imposer à Ostende et je ne pense pas trop à la sélection. Il y a eu deux matchs où je ne suis pas parti. Il y a des joueurs qui ne jouent pas dans leur club alors que moi je m’entraîne, je donne tout et je vois que je ne suis pas en sélection. Ça m’a fait un peu mal de ne pas aller jouer les éliminatoires contre la Tunisie. Mais bon, c’est comme ça le foot. Il faut l’accepter.

Si tu réussis à enchaîner ce genre de performance, tu penses pouvoir être prêt pour le mois de novembre face à la RDC ?

Honnêtement, physiquement, je suis prêt. Avec ce que j’ai montré aujourd’hui, je pense que j’aurai le rythme d’ici deux matchs. Mais il y en a qui vont là-bas et qui n’ont pas de rythme non plus. Moi je sais qu’en sélection, je peux montrer beaucoup plus et aider. Mais si le coach ne m’appelle pas, je sais que ce n’est pas parce que je ne joue pas. Il y en a qui ne jouent pas aussi.

Est-ce que tu as échangé avec Lappé à ce sujet ?

J’ai parlé une fois avec lui. Il m’a dit que j’allais venir pour le match contre la Tunisie parce que c’est important. J’ai discuté avec Kaba (coordinateur sportif du syli national, ndlr) pour les billets pour le match contre la Tunisie. Mais après, je vois la liste et je ne suis pas dedans. Donc, je suis un peu déçu pour cela.

Merci !

Merci à vous !

Propos recueillis par Thierno Amadou MAKADJI

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.