Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Convocation de Kevin Constant : le paradoxe

0

La convocation de Kevin Constant pour la CAN 2015 suscite beaucoup de commentaires. Le joueur de Trabzonspor qui n’a disputé aucun match des éliminatoires pour diverses raisons a été quand même retenu pour la CAN. Michel Dussuyer s’est justifié sur sa sélection en conférence de presse. Une justification peu séduisante. La preuve.

Kevin Constant a souvent fauché compagnie au Syli national et dans moments cruciaux. Son implication est très souvent mise en doute par plusieurs supporters qui voient en lui un simple bluffeur. Son désistement à la veille de la CAN 2012, l’abandon de l’équipe lors des éliminatoires de la CAN 2013 face au Niger, son refus de répondre lorsqu’il a été sélectionné pour affronter le Mali en amical en mai dernier, voilà entre autres tant de frasques qui interpellent sur son sentiment d’appartenance à la Guinée dont il a adopté la nationalité en 2007.

Lors des deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2015 où la Guinée était dos au mur et condamné à deux victoires, il manque à nouveau à l’appel pour, selon lui, des raisons d’amateurisme de la féguifoot. C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase chez certains supporters qui n’en voulaient plus. Seulement, Michel Dusuyer a décidé de rappeller une ènième fois le milieu de terrain de Trabzonspor pour des raisons qu’il évoque : « Il faut savoir qu’il y a eu une incompréhension de part et d’autre. Son club a une part de responsablité dans ce qui s’est passé. Il faut savoir que nous n’avons pas pu communiquer par fax avec ce club et nous avons communiquer par mail. Après nous avons appris que la personne qui recevait les mails ne travaillait plus pour le club. Donc l’information n’étant pas passée, il s’est trouvé qu’avant de rejoindre l’équipe en stage à Cotonou, le joueur avait déjà quitté la Turquie. Le club lui a donc demandé de rentrer immédiatement parce qu’il n’avait pas reçu la convocation (…) Maintenant, on est dans  une logique qui est celle d’enrichir notre effectif et un joueur qui a une expérience de la haute compétition lors d’une phase finale, on en a bien besoin. Avoir l’apport de quelques cadres au sein de cet effectif est une dimension importante. Donc c’est ce qui m’a amené à faire ce choix ».

Le paradoxe

Le hic est que ces explications de Michel Dussuyer sur l’absence de Kevin contre le Togo et l’Ouganda laissent sur la faim. Pour Kevin Constant, le réel problème était le visa et non la convocation qu’il s’était selon lui, démmerdé à obtenir. « Cette absence se justifie par le manque de professionnalisme de la fédération guinéenne de football, qui ne m’ont pas fait parvenir mon visa dans les temps, ce dernier m’a demandé de rejoindre le Benin depuis la Turquie sans ‘’VISA’’. De plus, mon club Trabzonspor n’a jamais reçu de convocation de la part de la Fédération Guinéenne de Football, ce qui devient une habitude les concernant. Je me suis moi-même démené pour obtenir une convocation de leur part pour le transférer ce lundi à mon club » expliquait-il sur son compte Twitter.

Le lundi auquel fait allusion le joueur était à 5 jours du premier match contre le Togo prévu le 15 novembre. A partir du lundi 10 novembre, Kevin Constant souligne donc qu’il était déjà en possession de sa convocation. Les 5 jours qui restaient ne suffisaient-ils pas pour qu’il rejoigne l’équipe à Cotonou ? Un problème de visa se serait posé mais Michel reconnait que le joueur pouvait voyager de la même façon que lui et son adjoint (NDRL, ils sont tous français) avaient rejoint le Bénin, « Je me suis rapproché de la fédération béninoise de football afin qu’on lui envoie une lettre d’invitation qui puisse lui permettre de s’enregistrer et de voyager comme moi-même j’ai bénéficié de cette lettre d’invitation pour me rendre à Cotonou parce que je n’avais pas de visa . Il y a des discours qui on été tenus en disant que cette lettre ne pouvait pas être éligible. Ça c’était son agent qui l’a prétendu mais moi j’ai voyagé avec ce courrier. Patrick le Kiné a voyagé avec ce courrier. A mon sens il aurait pu voyager avec ce courrier ».

Kevin ne viendra jamais même pour le match contre l’Ouganda le 19 novembre à Casablanca où on ne pouvais guère parler de problème de visa.

Avec ces explications peu convaincantes, l’on est en droit de se demander quelles sont les réels motifs de la convocation de Kevin ? Est-ce une pression de la féguifoot par l’intermédiaire de son président Salifou Camara ou une faiblesse de caractère du sélectionneur tout court ?

A titre de comparaison, l’on a jeté un coup d’œil sur les stats du joueur de Trabzon en sélection depuis 2010 et l’arrivée de Michel Dussuyer. Kevin Constant n’a été sélectionné dans cet intervalle qu’à 12 reprises contrairement à un Ibrahima Traoré qui a connu 31 caps. De 2007 à 2014, l’ancien milanais n’a que deux matchs références : les rencontres aller et retour contre le Nigéria lors des éliminatoires de la CAN 2013.

De toute évidence, l’implication et l’engagement de Kevin Constant restent à prouver. La prochaine CAN permettra certainement de mettre tout le monde d’accord sur une Constantdépendance ou non du syli national de Guinée. En fin, s’il ne se désiste pas à nouveau pour un mal de cheveux.

Thierno Amadou MAKADJI

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.