Pub_guinéegame Pub_guinéegame

Coupe Nationale : le Horoya se succède à lui même

0

La 55e édition de la coupe nationale a pris fin vendredi 29 août 2014 au stade du 28 septembre. Le Horoya a réussi la passe de deux en s’imposant en finale contre la modeste équipe du Club Olympique de Coyah. Une deuxième coupe nationale remportée en deux ans par les rouge et blanc.

Le Horoya, condamné à remporter la coupe nationale pour sauver sa saison et être de nouveau africain l’année prochaine, affrontait le CO de Coyah qui de son côté n’avait rien à perdre. Club de deuxième division, Coyah disputait là sa première finale de coupe nationale de l’histoire.

En debut de match, les soumbouyakas sont mis sous pression et sont obligés de résister aux assauts de l’équipe adverse et de procéder par contre. Le match affiche une physionomie à l’avantage du Horoya qui est maître du jeu. Dans le 4-4-2 proposé par Théophile Bola, Ocansey Mandela se sent à l’aise dans son rôle de second attaquant en soutien de Sékou Amadou Camara. Le Burkinabé est très percutant et réussit de folles courses qui embêtent la défense de Coyah. A l’heure de jeu, il reçoit un centre coté gauche de Ibrahima Sory Bangoura, qu’il contrôle de la poitrine entre deux défenseurs avant de fusiller le gardien. Le Horoya ouvre le score (1-0) et conserve cet avantage jusqu’à la pause.

En seconde période, le Club de Coyah revient avec de bien meilleures intentions, mais se heurte à une opposition solide du HAC. Les attaquants ont du mal à se trouver et le jeu est hâché. Théophile Bola sent que son équipe peut mieux faire. Il lance Dipita Francis (63’), Mohamed Camara Yali Yali (69’) et Almamy Traoré (83’). Des changements qui apporteront leur poids dans le jeu. A peine entré en jeu, Almamy Traoré réussit le break sur son premier ballon reçu sur le coté droit et qu’il met au fond après un joli sprint (86’). Deux minutes plus tard, il est immité par Ibrahima Sory Camara qui inscrit le troisième but des rouge et blanc. A 3-0, la messe était dite et le club de Coyah n’avait plus grand chose à espérer dans cette finale.

Le Horoya remporte la coupe nationale pour la deuxième fois de suite et s’offre une place en coupe de la confédération africaine. Quant au CO de Coyah, c’est la fin d’une belle aventure qui va rapporter 50 millions de francs guinéens. Pas mal pour un club de ligue 2.

Thierno Amadou MAKADJI

 *Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de FOOT224, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.